L’Alpinisme & le ski de randonnée

Pic_Page_AlpiLa montagne offre à l’alpiniste autant de splendeurs à admirer que de dangers à affronter, ou plutôt à éviter.

L’alpinisme est une activité où le risque d’accident est constant, ce qui nécessite de la part de qui veut s’y adonner, un apprentissage des techniques de progression en neige, glace, rocher ou mixte, mais implique aussi – et surtout – l’acquisition de connaissances sur ce milieu magnifique mais souvent austère, voire dangereux.

Savoir identifier les dangers ou les risques d’un passage est le fruit d’un apprentissage à long terme, cela s’acquiert au fil des ascensions réalisées sur plusieurs années ; c’est une condition nécessaire à la pratique d’un alpinisme en sécurité optimale pour soi et pour autrui. Un autre danger pour l’apprenti alpiniste, peut-être plus difficile encore à maîtriser, est la connaissance de soi, de ses capacités et surtout de ses limites techniques, physiques et mentales ; se lancer dans une course au-delà de ses moyens peut avoir des conséquences tragiques (nous ne sommes pas sur le mur d’un gymnase).

Face à la montagne il faut savoir rester modeste ; la capacité de discernement, un état de vigilance constant et la prise de décision en temps voulu sont à mon avis les premières capacités à acquérir pour faire un bon alpiniste, donc un vieil alpiniste.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s